Forum d'entraide et de découverte sur les animaux de compagnie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le lévrier afghan

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldaril
Admin
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 31
Localisation : Namur
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Le lévrier afghan   Sam 6 Jan - 22:20

Le lévrier afghan



Son histoire:

- Seule et unique race canine présente dans l'Arche de Noé!

- Au VII me millénaire avant JC des peintures rupestre Nord Africaines.

- La race primitive "Pharaon Hound" au "Poderco" qui verra le fidèle compagnon des Égyptiens de la période pharaonique. Ce lévrier Égyptien est appelé "TESEM".

- La race primitive développée en Mésopotamie à partir du 6éme millénaire avant JC et utilisée les brillantes civilisations Suméro-Akkadders, Assyrien, Babyloniens. Ces chiens asiatique ont la particularité des oreilles tombantes mais leurs parenté avec le TESEM Égyptien est certaine car l'Égypte pharaonique entretenait de fréquentes relations avec les peuples indo européen d'Anéoccidentale et dés le néolithique, le peuple Égyptien a intégré les éléments Mésopotamiens de la race asiatique aux oreilles tombantes visible dans l'art Égyptien (4éme millénaire avant JC).

- Le nom persan de ce lévrier est le TAZI très voisin du TESEM. D'ailleurs, l'Égypte va totalement adopter le TAZI en 1785 avant JC car l'invasion des Hyksos en Égypte pendant 2 siècles a totalement introduit le TAZI en Égypte.

-Le TESEM et le TAZI vont donner un modèle local, en Afghanistan, répandu au milieux des Ethnies qui prend l'aspect du lévrier Afghan que l'ont naît avec le type à poil long dans les montagnes. Le lévrier Afghan est respecté et admiré par les musulmans Afghan pour ses talents de chasseurs et son maintien aristocratique (bien que le chien ne voit pas aimé dans la religion musulmane). Vers l'an 1000, fonda une ville dénommée TAZI.

- La race resta inconnue en Occident, jusqu'à ce que les Britanniques s'implantent en Afghanistan au 19 me siècle !

-Les premier lévrier Afghans arrivent en Angleterre vers 1880, un dénommé gazole est exposé à Cruft's. Mais le fameux Zardin originaire de Sistan est importé en 1907 par le capitaine Barff. Zardin (pas très grand, tête fine) acheté par la reine Alexandra fut le modèle puis par le Kennel club. Toute importation cessa jusqu'en 1920.
En 1920, le major G.Bell Mussaz rapportant plusieurs sujet du Baludistan. Ces chiens allaient être la base de l'élevage "Bell Murray".
En 1930, les deux sondes sont appariées donnant naissance à l'Afghan en Europe.

- La race gagne les États Unis, les Pays Bas et l'Allemagne.

- La race est importée en France en 1930.
La femelle Nalni of Orialic et le mâle Azura Talit engendrent une multitude de descendance.
Engouement et suffrages du grand public 1970/1980. A cause de ses particularités (absence de rappel, toilettages fréquents long et délicats, rareté des terrains d'entraînement, jogging fréquent, etc…) l'engouement est tombé à partir de 1994 pour se stabiliser au niveau d'amateurs sportifs, jeunes et dynamiques.

Son standard:
Citation :

UTILISATION : Chasse à vue.

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 10 Lévriers.
Section 1 Lévriers à poil long ou frangé.
Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL : L’Afghan donne une impression de force et de dignité, de puissance et de vitesse combinées. Port de la tête altier.

COMPORTEMENT / CARACTERE : L’expression orientale est typique de la race. L’afghan vous pénètre du regard. Digne et distant, avec une certaine ardeur farouche.

TETE

REGION CRANIENNE :
Crâne : Long, pas trop étroit, occiput proéminent. Bien proportionné, surmonté d’un long toupet.
Stop : Léger.

REGION FACIALE :
Truffe : Noire, de préférence. La truffe marron (foie) est admise chez les chiens à robe claire.
Museau : Long, mâchoires redoutables.
Mâchoires/dents : Fortes, présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires. L’articulé en pince (bout à bout ) est toléré.
Yeux : De préférence foncés, mais la couleur dorée n’est pas interdite. De forme presque triangulaire, remontant un peu et obliquement de la commissure interne vers la commissure externe.
Oreilles : Attachées bas et bien en arrière, portées bien à plat contre la tête, couverte d’un poil long et soyeux.

COU : Long, fort, permettant un port altier de la tête.

CORPS :
Dos : Droit, de longueur moyenne, bien musclé.
Rein : Droit, large et assez court.
Croupe : Légèrement tombante jusqu'à l’attache de la queue. Hanches assez proéminentes et bien écartées.
Poitrine : Les côtes sont assez bien cintrées et la poitrine est bien descendue.

QUEUE : Pas trop courte. Attachée bas et présentant un anneau à l’extrémité. Elle est levée en action. Elle est garnie de poils peu abondants.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS : Les antérieurs sont d’aplomb et pourvus d’une bonne ossature, dans le prolongement de l’épaule ( vus de face).
Epaules : Longues et obliques, situées bien en arrière, bien musclées et fortes sans être chargées.
Bras : Longs et inclinés.
Coudes : Vus de profil, situés sur la verticale descendant du garrot. Bien au corps, ni en dedans ni en dehors.
Métacarpes : Longs et élastiques.

MEMBRES POSTERIEURS : Puissants. Grande longueur entre la hanche et le jarret et, comparativement, courte distance entre le jarret et le pied.
Grasset : Bien angulé et bien dirigé.
Ergots : On peut en faire l’ablation.

PIEDS : Pieds antérieurs forts et très grands ( longs et larges), bien couverts d’un poil long et épais. Les doigts sont cambrés. Les coussinets sont bien en contact du sol. Les pieds postérieurs sont longs, mais pas tout à fait aussi larges que les antérieurs. Ils sont couverts d’un poil long et épais.

ALLURES : Allures unies et élastiques avec de la classe dans le style.

ROBE

POIL : Long, très fin de texture sur les côtes, l’avant-main, l’arrière-main et les flancs. Chez les chiens adultes, à partir de l’épaule vers l’arrière, en suivant le dos et le rein ( selle), le poil est court et serré. Le poil est long à partir du front en allant vers l’arrière et forme un net toupet soyeux. Sur la face, le poil est court. Oreilles et membres sont bien fournis. Les métacarpes peuvent être dégarnis. Le poil doit se développer naturellement.

COULEUR : Toutes les couleurs sont admises.

TAILLE :
Taille idéale pour les mâles : 68 à 74 cm ( 27 à 29 pouces).
Taille idéale pour les femelles : 63 à 69 cm ( 25 à 27 pouces).

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.


Son comportement:

Le chiot et très turbulent, attention à vos objets. Essayer de lui inculquer un minimum d'obéissance, sinon plus tard il deviendra un chient très difficile.
Sage et discret, le lévrier Afghan peut être très calme et tranquille dans la maison. Il aime bien les canapés.

- Fier "nomade oriental" le lévrier Afghan à conscience de sa digité et ne connaît pas la sur vitalité.

- L'éducation demande patience et psychologie. Le jeu et la gourmandise sont les éléments du lévrier d'éducation.

- Bien éduqué; l'Afghan est très agréable; il se montre affectueux, doux, sensible et très amateur de caresses. S'il en est privé, il déprime.
Intelligent, avec du caractère et une très forte dose d'indépendance, l'afghan est réfractaire au rappel et au dressage. Il n'est pas un chien consensus. Désobéissant, fantastique, il aime qu'ont cherche à le comprendre plutôt qu'à sévir.

- Grande affection et tendresse pour son maître. Très avide des caresses de son maître. Amitiés avec les personnes connues et de l’entourage du maître.

- Très réservé vis à vis de l’étranger, il n’aime pas être caressé par des inconnus donc il s’en écarte avec air impénétrable.

- L’Afghan s‘entend très bien avec les enfants, surtout s’il y a été habitué très jeune et s’il les connaît bien. Très cool avec eux, il ne faut quand même pas exagérer en lui tiraillant les poil.

- L’Afghan a tendance à être un bon chien de garde et à aboyer si inconnu montre son nez.

- Rapport très cordiaux avec les autres chiens.

- Très joueurs, il est prés à participer à toute partie qui se présente. Il ne se contente pas de faire la potiche de décorative avec sa beauté. Si on abuse sur ce point, il peut devenir cabotin et malheureux.

- S’il aime bien les canapés, l’Afghan est avant tout un sportif qui demande des sorties fréquentes à l’extérieur avec jogging et exercices quotidiens. Il est l’espace. Il faut le tenir en laisse bien que cela peut le rendre nerveux. Si on le lâche, il file en sprint très loin à la poursuite de toute bestiole. Si on l’appelle, il ne revient pas, seule solution : attendre !!!

Son entretien:

Le toilettage de l’Afghan demande du temps : 15 à 20 minutes de brossage quotidien et épilation tous les 3 mois afin de la débarrasses du poil mort. Entre les lavages, il faut débarrasser le chien de ce qui peut s’accrocher dans la fourrure. Avant une balade à la campagne on pulvérise un produit huilant sur le poil, puis un léger coup de brosse au retour.
Les mâles sont lavés toutes les 2 ou 3 semaines et les femelles tous les mois. Le lavage peut durer 1 heure. Lavage avec un shampoing aux protéines et peignage après l’opération pour éviter de caresser le poil.

D'après www.frenchtoutou.com et le STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 09.11.2004.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nosanimaux.actifforum.com
 
Le lévrier afghan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marcotage d'un genévrier
» genévrier malade
» Notre 1er voyage Marocain en Février 2010
» Rouille du genévrier
» Thème du mois de février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos animaux de compagnie :: Présentation des animaux de compagnie :: Présentation d'une race de chien-
Sauter vers: